Disrupting Africa : la vague digitale

De nombreuses innovations disruptives transforment l’Afrique et développent son potentiel économique, avec de nouveaux marchés et de nouveaux besoins des consommateurs.

Des possibilités décuplées

La transformation digitale du continent africain représente un bond en avant, puisque l’héritage technologique est moindre.

Cette spécificité crée un contexte propice au développement d’entreprises avec de nouveaux modèles économiques propres à l’Afrique.

Avec une progression rapide de la population et de la classe moyenne africaine, l’Afrique a le potentiel pour devenir un nouveau centre de production et de consommation mondial.

 

Les cinq technologies qui révolutionnent l’Afrique 

Bien que les modèles économiques occidentaux ne soient pas adaptés à l’Afrique, 5 technologies de pointe contribuent à la révolution du continent : blockchain, big data analytique, énergie renouvelable, drones et Fintech.

Utilisées par des acteurs publics comme privés, ces innovations amélioreront énormément le quotidien de la population.

Selon PwC, elles permettront de lutter contre la fraude et la corruption, faciliteront l’accès aux soins ou à l’électricité ou encore simplifieront les flux financiers. 

La question énergétique au cœur de nouvelles synergies économiques

Au sein d’un continent dans lequel plus de 600 millions de personnes ne sont pas connectées aux réseaux électriques nationaux, les cellules solaires low-cost apportent une nouvelle génération d’énergie renouvelable aux habitations situées dans des zones éloignées ou équipées de dispositifs informels.

Une synergie se crée entre différents secteurs d’activité, par exemple en développant la connectivité des mobiles, puis en offrant la possibilité d’utiliser les services de paiement par mobile pour financer à crédit les installations mais également régler les frais d’utilisation des panneaux solaires. 

L’essor du mobile, clé pour le dynamisme économique

Le déploiement des télécommunications en Afrique est un défi à relever. La connectivité représente un socle pour le développement économique, à la fois pour relier les consommateurs aux entreprises (développement de nouveaux services, du e-commerce…) mais aussi pour permettre à des activités informelles de se développer, aux innovateurs de partager des idées, de chercher des investissements ou des conseils dans des communautés virtuelles.

Alors que la connectivité mobile avance rapidement, l’accès à internet reste à déployer pour permettre à l’économie et aux entreprises d’exprimer leur plein potentiel.

 

La technologie au service de la transparence et l’efficacité du secteur public

Les technologies contribuent à améliorer le service public de plusieurs façons, par exemple en facilitant l’accès aux soins (via des services de e-santé, l’utilisation de drones ou encore via le Big Data comme outil de prévention).

La technologie transforme progressivement la formation et l’éducation avec du contenu éducatif sur mobile.

Elle contribue à lutter contre la fraude et la corruption, attirant les investissements notamment à travers le développement des “Smart cities” (villes connectées intégrant des technologies d’information et de communication visant à mieux gérer les infrastructures, les transports, les hôpitaux, les écoles de la ville.)

 

 

Développer la bancarisation à travers les outils digitaux

 

 

Les services sur mobile permettent d’intégrer, à coûts réduits, dans le système financier des consommateurs n’y ayant pas accès auparavant.


La clé du succès de ces systèmes est la capacité de développer des partenariats compatibles entre les banques et les réseaux mobiles. 

Pourcentage de la population ayant accès aux services financiers

Contactez-nous

Noël Albertus
Directeur général, PwC Advisory Maghreb et Afrique francophone
Tel : 00 212 522999804
Email